C’est en 1996 que la grande aventure de la Pilerie trouve sa source. Le 3 juin, nous inaugurons l’Azimut, un premier lieu de vie destiné aux personnes en situation de handicap mental, dans une ancienne école communale de Givry, un village campagnard situé près de Mons en province du Hainaut. 31 adultes souffrant de déficience(s) mentale(s) à des degrés divers, de psychose infantile ou d’autisme y sont accueillis. Ils trouvent dans ce lieu un encadrement qui participe à un nouvel équilibre et un bonheur de vie qui avait eu tendance à s’estomper, ou qui n’existait simplement pas jusque-là.

Signe d’un accompagnement efficace, une évolution positive est rapidement constatée chez les bénéficiaires. Les comportements agressifs diminuent au profit de la découverte du bien être et d’une certaine douceur de vie. Grâce au travail de nos équipes, l’évolution de certains usagers est spectaculaire, ce qui nous permet d’envisager une réorientation progressive, et tout en douceur, vers d’autres foyers qui seraient plus adaptés à l’autonomie grandissante que certains ont acquise suite à leur passage à l’Azimut.

C’est pourquoi dès le mois de février 1999, nous franchissons une nouvelle étape avec l’inauguration d’Au cœur de la ville, notre deuxième espace de vie. Situé dans une superbe maison de maitre en plein centre de Mons, ce nouveau foyer permet à ses usagers de reprendre contact avec la société et de participer à des activités plus en lien avec ses capacités. Ce projet nous permet de réaffirmer notre volonté de tirer les personnes accueillies vers le haut et de croire ensemble à la possibilité d’une réintégration dans une société qui a eu trop souvent tendance à les rejeter.

Devant les réussites acquises lors de ces deux premières expériences, nous nous remettons à l’ouvrage en 2005 avec la rénovation d’une ancienne résidence pour personnes âgées. Le 1er mars, à l’écart de la ville et de la circulation, La Pilerie ouvre ses portes à de nouveaux bénéficiaires de moyenne à haute autonomie. Situé à Momignies, en pleine nature, ce nouveau lieu de vie propose ainsi une alternative à l’agitation du centre-ville. Il offre à ses habitants un climat familial et apaisant, qui permet à chacun d’exister en tant qu’individu, de s’exprimer et de concrétiser au maximum ses projets et envies.

Le temps faisant, les bénéficiaires de nos foyers de vie ont évolués et gagné en maturité. Soucieux de continuer à accompagner adéquatement les personnes vieillissantes, Le Cigalou en né en 2006 à Rouveroy, village situé à 4 km de l’Azimut et à quelques centaines de mètres seulement de la frontière française. Ce quatrième lieu de vie, remis à neuf et agrandi suite à la construction d’une nouvelle aile attenante à ce qui était auparavant un motel, est pleinement adapté aux attentes et aux caractéristiques physiques de ses usagers Chaque individu, arrivé à un certain âge ou à un certain stade de sa pathologie, a besoin de calme, de se trouver et de poser définitivement ses valises dans un endroit où il se sent bien. Au sein de cet établissement, notre prise en charge est donc axée sur le bien-être individuel et le maintien des acquis, dans le but que chacun puisse ainsi vivre avec son handicap dans les meilleures conditions possibles.

Enfin, La Résidence Service Egide, la dernière-née, a ouvert ses portes à Mons en janvier 2014. Outre l’hébergement 365 jours par an, elle offre un encadrement éducatif et pédagogique ainsi qu’une prise en charge médicale et sociale de personnes adultes handicapées mentales avec ou sans troubles moteurs. Comme nos autres résidences, Egide développe des objectifs et des activités propres aux spécificités de ses bénéficiaires.

A l’heure actuelle, nous participons au bien-être de 144 personnes en situation de handicap mental au sein de nos établissements. Cette réussite, nous la devons à une équipe composée de plus de 150 professionnels soucieux de rendre le sourire à ces êtres humains à part entière en quête d’un second souffle.

Au cours de ces vingt années d’expérience, nous sommes devenus bien plus que des foyers. Nous sommes devenus une famille au sens large où chacun est accepté avec ses différences. Et c’est parce que le dialogue et l’entraide entre nos institutions sont devenus des moteurs de notre réussite que nous nous présentons à vous aujourd’hui sous la même bannière, celle de la grande famille de La Pilerie.